Nah Trang plage ?

March 28th, 2009

Arrivés sous la pluie au petit matin nous prenons un hostel suivi d’un petit déjeuner avant de partir marcher en direction de la plage qui semble être agréable mais le temps ne nous permettra pas d’en profiter.

plage square

Voulant aller voir les tours Chams de Nah Trang nous appelons des taxis motos avec qui nous marchandons les prix comme à notre grande habitude, puis partons au bout de la ville voir ces temples qui nous donnerons aussi un aperçu de la ville de plus haut.

tours cham

sculpture tour cham 2

entrance

Nah Trange leftNah Trang right

Nouveau taxi moto en direction du Bouddha blanc géant en extérieur près d’un temple où nous apercevons une procession de femmes accompagnée par une  musique extraordinaire.

Bouddha

Temple street

Nous marchons dans la ville jusqu’à un petit marché central avant d’aller manger, puis nous longerons la plage le reste de l’après-midi n’ayant pas assez de temps pour nous éloigner plus de la ville.

market baignade

coco

Nous boirons un verre dans un très beau bar sur la plage avant de partir manger dans un restaurant entourés de trois serveurs, un succulent repas à la sauce coco-curry tandis que sur le chemin de nombreuses personnes effectuent des offrandes.

bar

offrandes burn

La pluie et le ciel gris étant toujours bien présents, nous décidons de sauter la très touristique ville de Mui Ne connue pour sa superbe plage et ses dunes de sables, que nous ne pourrons apprécier sous la pluie, en conséquence demain sera une journée bus afin d’arriver au plus vite à Ho Chi Minh.

Cours de cuisine Vietnamienne

March 24th, 2009

Comme d’habitude levé bien tôt pour attaquer ce cours de cuisine Vietnamienne dans un petit restaurant près de la rivière.

Le cuisinier ne parle pas vraiment anglais, le cours se fera donc par reproduction, la table est préparée avec de nombreux aliments et épices, des bols ainsi que des baguettes…

La première recette sera des Nems aux crevettes ou shrimp springs roll.

Couper carottes, patates, oignons frais, champignons noirs en fines lamelles, ajouter du poivre du sucre et du sel, mélanger.

Prendre une feuille de galette de riz plus une demi-feuille (la demie dans la grande) puis ajouter la farce plus une crevette blanche coupée en deux.

Enrouler en serrant (ne pas trouer) plier les cotés à moitié finir d’enrouler et nouer avec une tige d’herbe.

Mettre à frire dans de l’huile bouillante, tourner régulièrement, sortir quand la feuille a jauni il ne reste plus qu’à découper et servir.

lemon herb champignos feuille cuisson rouleaux

Les couteaux coupent plus finement et précisément que tout ce que j’ai pu avoir en main en France, je me prendrais presque pour un « cuisto ».

knife

La seconde recette sera du Chicken Satay ou des brochettes de poulet et sa sauce délicieuse.

Chicken satay chicken cuisson hand cuisson ended

Enfin la dernière recette avant que nous goutions nos exploits culinaires sera un poisson à la citronnelle et aux épices cuit dans sa feuille de bananier.

fish

Comme vous pouvez l’imaginer le repas sera délicieux malgré quelques nems n’ayant pas survécu à la cuisson car trop pleins, trop fins, trop détendus ou encore d’autres problèmes…

Cette cuisine n’est vraiment pas facile et prend énormément de temps, du moins pour nous qui ne sommes pas entrainés, car notre cuisinier particulier allez évidement beaucoup plus vite que nous.

Cette cuisine  délicieuse mérite plusieurs étoiles pour sûr !

Enfin le repas étant pris en plein après-midi, nous passerons le reste de la journée à nous balader dans la ville, et faire des petits achats  cadeaux.

street bird cage ballade

Nous prenons le bus le soir en direction de Nah Trang où nous passerons la journée de demain.

My Son – Centre spirituel du monde Cham

March 12th, 2009

Nous partons aujourd’hui visiter l’un des sites archéologiques majeurs du Sud-est asiatique avec Angkor au Cambodge, Ayuthia en Thaïlande et Pagan en Birmanie.

My Son est un vaste sanctuaire construit à partir du IVe siècle dans un cirque montagneux, redécouvert par les Français en 1898.

My Son

Pendant mille ans, My Son fut le cœur et l’âme du Cham. C’est à la fin du Ive siècle, le roi Cham Bhadravarman y établit le premier temple, dès lors jusqu’au Xe siècle, My Son fut le centre spirituel du monde Cham et chaque souverain y ajouta au moins un édifice. Cependant au XIVe siècle, un roi Cham céda une partie du royaume contre la main d’une princesse Vietnamienne et My Son tomba dans l’oubli.

temple dedans statue devant

Il fut redécouvert par les archéologues Français qui étudièrent et cataloguèrent les monuments, mais vingt ans plus les tard les Viêt-Cong en firent un bastion pour lutter contre les Américains qui bombardèrent largement le lieu  détruisant alors la majorité des bâtiments.

wall

reste nature flower windows

Cependant même détruits les quelques bâtiments encore debout sont époustouflants surtout lorsqu’on découvre qu’aujourd’hui encore les techniques de constructions  restent une énigme en raison de l’absence de joint entre les briques.

temple2

L’espace intérieur des temples se révèle très exigu, mais cela s’explique par le fait que le territoire était réservé à Brahman plus qu’aux fidèles. (Le Brahman est le Soi suprême de l’Hindouisme. C’est l’âme cosmique présente en toute chose, l’Absolu éternel surplombant toutes les dualités, opposé  bien qu’étant intimement lié aux âmes individuelles qui se réincarnent à cause de l’illusion.)

mur behind dieux stele

En effet les Cham croyaient que leurs divinités se cachaient réellement dans les statues des sanctuaires.

water

Le site est fabuleux, mais le temps passe et la pluie est toujours là ce qui nous amène à quitter le lieu pour repartir prendre un bateau et remonter la rivière jusqu’à Hoi An afin de manger et visiter une petit île en face où l’artisanat a été préservé et où les artisans sont rémunérés par les aides de l’UNESCO.

river bois boat

Une idée intelligente qui permet de voir les méthodes de fabrication des bateaux et le travail du bois comme il était pratiqué à l’époque.

A notre retour nous constatons que nous avons oublié de réserver le bus pour repartir le soir et que nous devrons donc passer une journée de plus à Hoi An, bien que contrariés, nous sommes dans une ville agréable ce qui nous fait vite oublier cette erreur et nous optons donc pour assister à un cours de cuisine le lendemain (tant qu’à faire autant apprendre à faire quelques délicieux plats de ce pays).

boats

Hoi An la « charmante »

March 8th, 2009

Arrivés le matin, après avoir observé des paysages splendides sur la route, nous cherchons un petit moment un hostel au prix le plus attractif. La ville semble plus touristique que précédemment (mais aussi bien plus petite) ce qui explique surement des prix légèrement plus élevés.

street

Nous partons le long de la rivière Thu Bon qui est sur le point de déborder, la pluie nous a hélas suivis avec son ciel gris mais cela ne nous empêche pas d’apprécier cette petite ville aux couleurs lumineuses et aux nombreux mélanges architecturaux (Chinois, Japonais, Français).

river river2

La ville à principalement pris son essor  au XVe siècle car située sur les routes maritimes du commerce de la soie.

peche

Après avoir mangé une nouvelle fois un repas délicieux, nous partons visiter la ville et ses divers monuments et maisons classés au patrimoine mondial de l’Unesco comme la plupart des villes  visitées jusqu’alors.

feuilles bananier banane scooters street

Un centre historique exceptionnel à ciel ouvert avec des maisons de marchands Chinois, maisons communautaires, temples et petits musées… de quoi remplir largement notre journée dans ces petites rues charmantes.

temple street lampions temple

vendeuse

Enfin nous terminons par le pont pagode japonais, un pont couvert construit en 1593 pour relier les quartiers habités par les communautés chinoises et japonaises. Chaque extrémité est gardée par un couple de statues, figurant des chiens d’un côté et des singes de l’autre, tandis que le toit est construit dans un bois noir et très dur, le jaquier (comme de nombreuses maisons).

ponnt pont2

pont3

Le soir nous mangeons le long de la rivière dans une ambiance calme et reposante.

La pluie de Hue

March 6th, 2009

Nous arrivons dans la matinée après une nuit agitée,  le chauffeur ayant (semble t’il) la ferme intention de ne pas nous laisser dormir en prenant les routes les plus abimées de ce pays,  le tout sans ralentir.

Enfin nous sommes finalement arrivés (et toujours vivants) ce qui donne deux points positifs pour ce trajet.

Maintenant nous trouvons un hôtel à la sortie du bus, un peu éloigné du centre ville mais pas cher et beaucoup plus grand qu’une chambre d’hostel (pour le même prix).

Nous perdons un peu de temps à trouver la direction du centre mais finissons par partir vers les bords de la sông Hurng ou rivière au parfum, puis nous traversons le pont Phu Xian pour nous retrouver face au palais impérial.

pont scooter abris green

En effet la ville de Hue était la capitale des Nguyen, les seigneurs du Sud, au XVIe siècle, puis devient la capitale du Viêt Nam tout entier après sa réunification par Gia Long en 1802.

La ville devient prestigieuse par son grand raffinement qui se traduit principalement par la musique et la cuisine, ainsi que son palais devenu résidence impériale et siège de la cour.

porte

Cependant la cité impériale qui se trouve derrière la porte du midi ou porte Ngo Mon (gigantesque), est désormais en ruines suite aux nombreuses offensives subies durant de nombreuses années, dont celle du nord Vietnam.

entree tableau dragon garden

Hélas la pluie ne cesse depuis ce matin ce qui nous empêche de pleinement profiter de l’endroit qui semble être agréable malgré le peu de bâtiment encore debout.

Enfin nous continuons notre visite dans la ville en marchant ou en prenant des cyclo-pousses.

childs rain women

Et la pluie ne s’arrête définitivement pas… ce qui nous pousse à ne pas reste un jour de plus malgré le fait de rater quelques monuments nous préférons descendre au plus vite dès le lendemain matin.

woman sell

Mais nous restons pour cette soirée afin de profiter de cette nuit de réveillon de Noël, et pour le coup nous décidons de manger dans un bon restaurant et de terminer par une soirée arrosée dans un bar.

Ce qui nous amène dans un boat-restaurant ou  je mangerai un crabe grillé aux baguettes ! (autant vous dire que je me suis débattu) le tout avec une bouteille de vin français. (il m’était impossible de faire un réveillon sans vin même à cette distance de la France… les racines sont bien présentes).

boat out boat

Enfin nous terminerons dans un bar ou étrangers et Vietnamiens se mélangent et feront la fête jusqu’à tard dans la nuit.

nightlight