Grande course

September 1st, 2009

En avant toute, aujourd’hui nous attend une longue journée non-stop, en effet nous avons pour but de passer la frontière au sud-ouest du Cambodge dans un petit village appelé Poi Pet.

Pour ce, nous avons opté pour le bateau qui part à l’aube pour un trajet qui devrait durer quatre heures.

Le réveil est difficile comme d’habitude à ces horaires.. L’attente du minibus pour le bateau prendra un bon quart d’heure ; minibus dans lequel nous serons beaucoup trop entassés à la fin du parcours.

Mais pour le moment cela nous fait plus rigoler qu’autre chose, cependant nous aurions dû anticiper  la suite et ne pas rire du tout…

En effet à la vue du bateau nous constatons que nous ne sommes pas les seuls à avoir l’idée de traverser le Tonlé Sap.

Le bateau est bondé, à peine le temps de monter à bord et nous comprenons qu’il n’y a plus de place et finissons en quelques minutes sur le toit du bateau avec les bagages et surtout en plein soleil dès l’aube ce qui nous annonce une bonne journée de bronzage.. ou autre..

aurore

Enfin le départ se fait et les heures commencent à défiler. Cependant nous finissons – au bout de quatre heures – par comprendre que nous ne sommes tout juste à la moitié du voyage qui s’annonce deux fois plus long que prévu en raison du manque d’eau dans le bras de rivière que nous remontons ou descendons nous ne savons pas bien…

on the road 1 on the road 2 on the road 3 on the road 4

Quant au soleil il est bien présent pour notre plus grand plaisir..

sieste

Heureusement les gens commencent à discuter et le paysage est magnifique, ce qui nous occupe jusqu’à notre premier point de chute  pour acheter deux trois snacks pour la suite.

smoke

Nous arriverons sur la ville de Battambang juste après les champs – quatre heures plus tard -, ou l’arrivée des touristes fait des émois.. tandis que la chasse au transport commence.

champs

Nous trouvons un taxi enfin ce qu’il en reste, pneus surgonflés et pare-brise fissuré mais le prix nous convaincra.. après tout nous commençons à prendre le pli du pays.

En avant pour la frontière Cambodge-Thaïlande et quelques heures de voitures longeant les champs de mines de chaque côté de la route.. ou piste..

Tandis qu’enfin au loin les lumières éclairent une petite ville, Pailin la dernière de notre virée au Cambodge ; dans la nuit étoilée nous continuons notre chemin à pied pour passer la frontière devant les gardiens éberlués dans leur modeste cabanon.

De l’autre côté nous trouvons un taxi qui nous amène à Trat la ville la plus proche de l’île de Ko Chang en Thaïlande sur laquelle nous irons passer quelques jours de repos..