L’histoire de la Grande Muraille de Chine…

October 11th, 2008

Aujourd’hui grand départ pour la Grande Muraille de Chine, the Great Wall, Chángchéng, 長城, la plus grande construction jamais réalisée par l’homme en termes de longueur, surface et masse.

Cependant elle ne part pas de Beijing, l’équipe et moi-même avons donc payé pour prendre une journée complète avec guide pour visiter les tombeaux Ming et la muraille.

Nous arrivons donc au rendez-vous avec plusieurs questions. En effet les quelques personnes que nous avons rencontrées ayant  fait la même chose hier ont été un peu déçues par l’obligation de faire du shopping !

Rencontre avec les responsables auxquels nous expliquons que nous souhaitons uniquement voir les tombeaux puis la muraille (pas de souvenirs pour nous…).

Mais ceux-ci ne veulent rien entendre nous avons payé pour l’ensemble nous ne pouvons faire autrement… Incroyable, ils nous proposent même de dire dans les magasins que nous ne sommes pas étudiants pour que l’on reste moins de temps dans ceux-ci…

Nous ne comprenons pas vraiment le sens de tout cela et acceptons la main un peu forcée…

Notre guide une jeune femme en talon haut et sac Chanel va jusqu’à nous faire promettre que nous irons bien dans les magasins, effrayée par la tournure qu’a pris la journée.

Forcément onze européens en colère ça ne rassure pas surtout qu’il y a un certain savoir faire en cas de  crise… (études obligent…)

Entrer dans le bus un nouveau guide apparait, et nous demande ce qu’il se passe, il nous explique plus ou moins bien qu’ils sont obligés de nous faire faire les magasins pour qu’on paie moins cher la journée…

Le ton monte de nouveau après qu’il nous ait expliqué que nous aurions en tout plus de quatre heures de magasins à faire sur la journée alors qu’il faut quatre heures pour faire l’aller-retour … combien de temps nous reste-t-il pour visiter ?!

Nous décidons de tout arrêter, quand il nous propose tout d’un coup de payer cent yuans de plus pour ne pas avoir à faire les magasins, seulement ce que l’on souhaite…

Nous acceptons tous, tout en sachant que nous nous sommes fait berner comme de pauvres touristes…

Cependant nous partons direction la Muraille de Chine et les tombeaux Ming pour faire de la visite et uniquement de la visite…

Les tombeaux Ming seront plutôt décevants en ce qui me concerne, un simple temple avec une stèle au milieu et quelques copies de reliques trouvées lors de la découverte du site.

De plus le guide nous a abandonné supputant qu’il n’y avait pas besoin d’explication…

Tant pis, nous partons maintenant en direction de la Grande Muraille de Chine manger un morceau dans un petit restaurant avant de la gravir.

Le restaurant et sa vue me donnera un premier aperçu de la Muraille non rénovée, le repas quant à lui sera copieux et agrémenté de nouvelles expériences culinaires (nouveaux gouts, nouvelles saveurs).

J’Y SUIS,  après quelques minutes de trajet… Je suis face à la muraille enfin « face » il faut d’abord grimper les quelques marches qui se trouvent face à nous.

Mais très impatients d’arriver en haut au plus vite,  nous les grimperons à vive allure avant d’arriver en haut, le panorama est splendide, la distance incroyable, on se sent tout de suite tout petit lorsqu’on se retrouve sur une construction de cette envergure et les montagnes tout autour ne font qu’accentuer ce sentiment.

La Grande Muraille (en chinois traditionnel : 長城 ; pinyin : Chángchéng ; littéralement la « longue muraille ») est un ensemble de fortifications militaires chinoises construites, détruites et reconstruites en plusieurs fois et plusieurs endroits entre le Ve siècle av. J.C. et le XVIe siècle pour marquer et défendre la frontière nord de la Chine.

Nous marcherons quelques kilomètres à monter, descendre, monter, descendre, monter… descendre, monter, monter, monter, descendre…

Enfin la vue est magnifique en arrivant sur une des parties les plus élevées accessible, d’où nous sommes partis.

Cette construction est réellement grandiose de par ses dimensions, le fait de ne pas voir de fin est vraiment très impressionnant.

Il ne reste plus qu’à revenir vers la grande capitale avec des rêves de grandeur…


Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply

Name (required)

Email (required)

Website

Speak your mind