Démesure des mesures

October 15th, 2008

Départ pour trente minutes de taxi en direction du Summer Palace un des nombreux palais de Beijing

Le Palais d’Eté est principalement dominé par la Colline de la longévité (万寿山) et le Lac Kunming (昆明湖). Il couvre une surface de 2,9 km², dont trois quarts sont occupés par le plan d’eau. Dans ses 70 000 m² de surface construite, on trouve une grande diversité de palais, de jardins et autres édifices de style classique.

Ici aussi les dimensions sont impressionnantes à croire que les Chinois font tout dans la démesure ?

Un lac gigantesque et un palais immense, que nous traverserons  après avoir gravi la colline où se trouve à son sommet un temple Bouddhiste.

Enfin j’irai flâner et manger sur le pouce le long du lac avant de prendre le bateau et traverser le pont aux dix-sept arches pour rentrer.

Direction le parc olympique une aventure de plus en taxi dans les bouchons.

A mon arrivée je reste tout simplement bouche bée devant l’architecture du stade olympique, ce stade est tout simplement incroyable par son originalité.

Nous essayons désespérément de trouver un moyen pour entrer mais cela parait impossible pourtant des gens sont à l’intérieur du parc.

Nous demandons aux passants et des vendeurs de tickets nous disent qu’il faut leur acheter des tickets si nous n’en avons pas, tandis que d’autres nous disent que c’est impossible aujourd’hui…

Etrange… qui dit la vérité ?!

Quelques uns d’entre nous vraiment motivés décident de se rendre à l’entrée pour savoir ce qu’il en est exactement.

Qu’elle n’est pas ma surprise lorsque les guichetiers me laissent entrer après simple discussion, cependant il nous manque encore les tickets pour réellement entrer dans le parc, les gardes nous disent qu’il faut demander aux gens qui entrent car ils ont des tickets en trop… Je n’y crois pas vraiment mais nous tentons notre chance.

Et de nouveau, surprise, on nous donne des tickets… Quand tout à coup le manager arrive et commence à discuter avec nous en nous laissant faire nos demandes sans rien dire…

Alors qu’il ne nous manque plus qu’un seul ticket il finit par nous dire de laisser tomber qu’il va nous faire entrer sans rien…

Incroyable, le fonctionnement est plutôt étrange mais qu’importe me voilà dans l’enceinte du parc olympique face au Watercube et au Birdnest, des stades qui nous laissent admiratifs par leurs proportions et leurs originalités architecturales.

Je resterai plusieurs heures à marcher autour sans rien dire tellement impressionné par le travail effectué sur ces bâtiments.

Alors que les lumières s’allument doucement et que le soleil se couche les couleurs et les formes des stades ressortent extraordinairement.

Nous n’arriverons hélas pas à entrer dans les stades mais repartirons ravis d’avoir pu admirer leurs architectures futuristes.

Enfin  nous nous décidons à quitter ce lieu splendide, ce soir nous allons manger dans une avenue réputée pour ses snacks plutôt typiques…

La foule est bien présente et nous en faisons entièrement partie, un des nombreux vendeurs  en grande forme crie et interpelle les clients, il ne faut pas trainer ici… l’allure est rapide, sélection de deux brochettes de poulet (commençons doucement) alors que devant moi s’étalent sur les brochettes vers à soie, scorpions, crevettes, vers blancs, poulet, chien, porc, requin, dauphin, hippocampes, bœuf, légumes, fruits, serpent …

Quand tout d’un coup un des mes comparses s’avance vers moi, fier de lui et de sa brochette qu’il brandit en l’air « tu veux tester le chien » alors que certains d’entre nous refusent, je me lance, pour ceux que cela intéresse … le goût est plutôt bon.

Quelques autres brochettes plus tard nous repartons direction l’Avenue de Beijing , avant de rentrer à nos dortoirs,  demain journée vélo.


Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply

Name (required)

Email (required)

Website

Speak your mind