En partance pour l’embarquement…

December 8th, 2008

Réveil tardif malgré le fabuleux chant du coq à l’aube, je repars sac sur le dos en direction du point de rendez-vous dans trente minutes, cependant une heure plus tard rien nous sommes toujours là à attendre bras ballants notre chauffeur ; le doute est dorénavant bien installé sur la continuité de notre voyage, c’est alors qu’ un coup de téléphone nous informe que notre chauffeur est bel et bien parti avec du retard… Et voici deux heures après le rendez-vous prévu qu’un chauffeur ne parlant pas un mot d’anglais nous accueille dans son mini van.

Départ sur la route en direction de la Kinabatagan rivière dans un petit Lodge, avec programme et repas intégré.

Deux heures de routes où nous longerons les palmeraies à perte de vue le long des routes, la déforestation est à son apogée dans ce pays au profit de l’huile de palme pourtant si controversée…

Après la route en bitume voici la route en terre, puis un petit chemin, et la traversée des ruisseaux, où sommes-nous, nous n’en avons pas la moindre idée, perdus loin dans une forêt hostile avec un chauffeur qui ne parle pas anglais. Qui a dit vous êtes perdus ?!

Enfin le chauffeur s’arrête face à un pont aux allures douteuses, deux hommes nous rejoignent alors l’arrêt semble être ici, il n’y a rien sinon un petit village d’une dizaine d’habitants maximum, nous sommes bien : près de la rivière !

Une crise de rire ou peut-être de doute, que faisons-nous ici au milieu de nulle part avec personne ne parlant anglais ?

Cependant mes affaires sur le dos je traverse le fameux pont  en suivant les deux guides quand tout à coup j’aperçois deux petits Lodge et quelques personnes qui nous attendent et nous accueillent sourire aux lèvres en nous disant bonjour.

Nous sommes donc bien arrivés,  posons nos affaires et faisons attention à ne pas ouvrir les fenêtres risque de vol si nous le faisons …  par qui ? Il n’y a personne ici…

…Les singes évidement…

Enfin notre programme se profile, départ dans quinze minutes pour passer quatre heures sur cette fameuse rivière qui regorge d’animaux, singes, et oiseaux principalement. Puis trek de nuit dans la forêt observer les animaux qui dorment.

Bon programme en perspective, nous voila ainsi sur un bateau avec deux anglais de passage qui font le tour de l’Asie.

Le pilote nous place pour équilibrer le bateau qui est au raz de l’eau ce qui a la particularité de nous inquiéter ; quelques minutes après le départ ce même chauffeur me demande de monter à l’arrière sur une planche qu’il installe à côté de lui, « ne pas tomber, ne pas tomber » je me retrouve donc à coté du pilote (non je ne suis pas tombé) sur ma planche en bois surélevée à prendre des photos.

Première rencontre avec des macaques, puis de petits oiseaux qui tournent autour du bateau et enfin les premier singes nasiques, des arbres magnifiques ainsi que des oiseaux surprenants.

Le retour se fera de nuit avec un changement de bateau en pleine rivière pour alléger notre bateau car selon notre guide « on se traîne » (trop de poids).

Enfin nous arrivons, mangeons un peu de riz … pour garder nos habitudes et partons nous préparer avec nos bottes et nos vestes pour éviter les sangsues !

En avant pour la jungle avec nos torches à observer des oiseaux au détour d’arbres, des sauterelles énormes ainsi que de splendides grenouilles.

Maintenant c’est l’heure de dormir à l’abri sous nos moustiquaires demain lever à l’aube six heures pour voir l’éveil de la rivière.


One Response to “En partance pour l’embarquement…”

  1. Patrice Mailet on January 6, 2009 11:06 am

    Bonne année a toi Quentin , de tout les voyageurs qui te suivent..

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply

Name (required)

Email (required)

Website

Speak your mind