ʇɹɐ * Georges Mathieu

Né en 1921 à Boulogne-sur-Mer (décédé en 2012), ce fils de banquier aimait, se faire appeler Mathieu d’Escaudoeuvres (du nom du village paternel). Après des études de droit, philosophie, et anglais, il se lance en 1944 dans la peinture abstraite, en autodidacte. Opposant à la rigueur de l’abstraction géométrique, la spontanéité et la violence du geste, pressant directement ses tubes sur la toile, il invente alors « l’abstraction lyrique ».
Connu aussi pour une sa croisade en faveur d’une éducation qui ne mettrait plus l’accent sur la raison au détriment de la sensibilité, ni sur le progrès économique au détriment du progrès de l’homme et qui ouvrirait l’accès du plus grand nombre aux joies les plus simples et les plus exaltantes de la vie.

Georges_Mathieu_-_L_abduction_d_Henri_IV_par_l_archeveque_Anno_de_Cologne_-_1958L’abduction d’Henri IV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *